La Pépinière

Formationlapepiniere_1995_rduitDès l'origine, la compagnie Alexandra N' Possee est composée de 3 ou 4 danseurs et chorégraphes expérimentés, et de 7 à 8 jeunes danseurs âgés de 14 à 18 ans, formés et repérés dans les différents ateliers de Chambéry et de son agglomération, et investis dans le premier spectacle professionnel : « Un pied sur le fil » en 1995.

De cette première expérience, naît l'idée simple que les futurs danseurs professionnels de la compagnie pourraient fort bien être des jeunes formés durant des années aux techniques que développent les chorégraphes d'Alexandra N' Possee.

Atelier_Abde_rduitLe problème, c'est qu'il n'existe aucune étape relais entre la pratique hebdomadaire en amateur, dite « de loisir », que proposent les ateliers d'initiation et de perfectionnement en danse hip hop animé par les chorégraphes en Savoie, et la pratique professionnelle et quotidienne des danseurs de la compagnie.

Alors, comment offrir un supplément aux jeunes repérés, augmenter les fréquences de la pratique et tester durant deux ou trois années à la fois leur volonté de progresser et leurs capacités réelles à pouvoir s'adapter au monde exigeant du spectacle vivant ?

Formation_lapepiniere1999_rduitUne seule solution : Créer au sein même de la compagnie un module de formation interne qui permette à ces jeunes d'apprendre au contact des chorégraphes et des danseurs permanents, dans les mêmes conditions techniques et avec la même rigueur, la même discipline et le même travail de fond que demande la scène professionnelle.

Ce sera La Pépinière. Entièrement prise en charge par la compagnie, elle regroupera quatre à huit jeunes danseurs, selon les années, qui, en plus de leur atelier hebdomadaire, viennent travailler une à deux fois par semaine avec les pros.

FormationLapepiniere2004_rduitUne première promotion, de 1995 à 1997, concerne les danseurs de l'agglomération chambérienne, d'où sera issue Nora Najih (Alexandra N' Possee, Black-Blanc-Beur, etc.). Une seconde, de 1998 à 2000, concerne les danseurs d'Ugine et d'Albertville qui créeront le spectacle « Orso » et, finalement, une dernière promotion d'élèves repérés dans l'ensemble du département, qui fonctionne jusqu'en juin 2004 et donnera notamment le spectacle « Trait d'Union » et l'échange franco-haïtien.

En 2004-2005, alors que deux spectacles viennent d'être créés (Gadji et Azimut) il s'avère que la charge de ce module interne devient trop lourde pour les 2 chorégraphes qui par ailleurs écrivent, dirigent et dansent leurs spectacles, animent les ateliers de formations, portent au moins un projet fédérateur chaque saison (3 éditions consécutives du Défilé de la Biennale de la Danse de Lyon, Danse Ville Danse à Chambéry, Couleur Haïti...) et assument les échangent internationaux et les tournées de la compagnie.

Formation_lapepiniere2005_rduitLa pépinière est arrêtée cette année-là et les chorégraphes décident de réfléchir plutôt à un module de formation interne de danseurs-intervenants, capables de reprendre et de développer les ateliers d'initiation à la danse hip hop, en et hors Savoie. L'apport de ces nouveaux formateurs permettra  aux chorégraphes, de libérer du temps pour relancer La Pépinière à l'horizon 2010-2011.